La pandémie et l’avenir de la liberté: transition accélérée vers le monde numérique ou menace pour les droits humains?

Depuis avril 2020, une cinquantaine de chercheurs de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, mais aussi de l’UQAM, de Concordia et de HEC Montréal, réfléchissent ensemble à des idées progressistes, pragmatiques et fondées sur les sciences sociales qui pourraient améliorer la coopération internationale, la sécurité et la prospérité durable après la pandémie.

Conférenciers:

Karim Benyekhlef (Laboratoire de cyberjustice)

Cynthia Milton (CÉRIUM)

Répondant:

Kyle Matthews (Montreal Institute for Genocide and Human Rights Studies)


Ce contenu a été mis à jour le 8 janvier 2021 à 10 h 47 min.